Marie-Soleil Delisle

Cher Maestro Nagano,

Merci.

Un mot si simple, mais si riche.

Merci pour votre détermination à partager: votre amour de la musique, votre conviction qu’elle s’adresse à toutes et tous, ses multiples bienfaits, les opportunités qu’elle offre.

Merci pour votre générosité: envers les jeunes, les néophytes autant que les amateurs, les riches comme les défavorisés, les peuples autochtones, les heureux et les éplorés, nous tous.

Merci d’avoir été si infatigable à toutes et tous nous rassembler autour de la musique.

Merci pour votre ouverture, votre audace, votre esprit d’aventure, votre discipline. Toutes ses qualités nous ont transporté.e.s là où on ne l’aurait imaginé avant votre arrivée, nous ont élevé.e.s comme nous ne nous y attendions pas. Merci pour cette joie.

Au regard de ces seize années, on ne peut que constater que Montréal et vous, c’était le mariage parfait.

Merci d’avoir aimé Montréal et le Québec.

Vous êtes unique. Votre sincérité est irrésistible.

La COVID ne nous permet pas de vous remercier comme il se doit. J’espère que cette simple expression vous accompagnera dans vos projets futur: merci.

Marie-Soleil