Michel Berube

Monsieur Nagano, vos années à Montréal ont apporté de la profondeur, de l’amplitude à l’orchestre. Vous avez osé aborder de nouvelles oeuvres, mais aussi diriger selon une tradition différente et riche. J’ai beaucoup aimé votre côté philosophe, mais aussi votre desir d’expliquer, de faire comprendre la musique et sa signification profonde. J’etais present lors du concert de la neuvième de Mahler qui a précédé votre nomination, et j’avais souhaité ardemment que vous veniez à Montréal, tellement j’avais été ému. Je vous suis reconnaissant d’avoir été si généreux avec l’orchestre et Montreal depuis ce
Temps. Vous vous êtes donnés généreusement, sans compter. Merci et bonne chance dans vos nouveaux projets!