Louise Condrain

Maestro Nagano, c’est bientôt l’heure de nous quitter. Montréal a eu bien de la chance de vous avoir pour diriger la destinée de son orchestre. Vous avez innové et vous avez fait beaucoup pour démocratiser l’OSM. Vous avez beaucoup de charisme et vous avez fait beaucoup pour l’orchestre, les Montréalais et tous les Québécois. Merci pour tout et que votre route soit remplie de petits et de grands bonheurs! Je vous souhaite de vivre longtemps et en santé! Revenez nous voir!