Nicole Bouchard

Je n’oublierai jamais, entre autres, cette soirée où Maestro Nagano a imaginé faire briller la Maison symphonique en y présentant les oeuvres d’Antonin Dvorak et de Samy Moussa, toutes brodées des éclatants jeux de lumière de Moment Factory.
Ce soir-là, j’avais l’impression que le monde entier fêtait le 375e anniversaire de Montréal, ma ville !