Lisette Soulard

Maestro Nagano,
Avant votre arrivée à la barre de l’Orchestre symphonique de Montréal, je n’avais jamais assisté à un concert. Je croyais, à tort, que ce n’était tout simplement pas pour moi qui ne connaissait pas grand-chose à la musique classique. La grande variété, mais surtout l’originalité des différentes programmations m’ont amenée à m’y intéresser. Dès la première fois que je suis allée à la Maison symphonique, j’ai compris que l’univers de la musique est grand et ouvert à tous, peu importe ses connaissances. J’y suis d’ailleurs retournée plusieurs fois par la suite. Comme c’est grâce à vous que j’ai découvert l’Orchestre, je trouve dommage que vous la quittiez. Toutefois, ce qui l’est moins c’est que grâce à vous, moi je ne la quitterai pas.
Merci pour les beaux moments que vous m’aurez fait vivre avec ma famille et bonne route !