Louise Provencher

Maestro,
Permettez-moi de vous partager un souvenir en terme de remerciement.
Lors de la prestation du Babby Yar , c’est avec assurance , respect et finesse que votre discours a calmé notre tristesse de ne pas avoir le soliste tant espéré. Vous avez dédramatisé la situation et nous vous avons suivi , vous , l’orchestre et les chanteurs ,avec passion sur les sentiers de Chostakovitch.
Monsieur Nagano, vous êtes un être d’exception ,
Merci !