Merci Maestro pour votre détermination à rendre accessible la musique au plus grand nombre !

Véronique Bugeaud

C’est par son essai «Sonnez, merveilles !» que j’ai véritablement découvert Maestro Kent Nagano. J’ai eu un véritable coup de foudre intellectuel. Ce livre où il est question de musique, de philosophie, d’éducation, de neurosciences, d’émotions et des pouvoirs transformateurs de l’Art pour notre société répondait à tout ce qui m’anime et me passionne, à savoir la démocratisation de l’Art et l’importance de l’accessibilité à la musique dès le plus jeune âge. Vos réflexions, Maestro, ont scellé mon destin et quelques mois plus tard je franchissais avec grande fierté les portes de cette formidable institution qu’est l’OSM.
Merci Maestro pour toutes les initiatives de démocratisation qui ont permis et permettent toujours de multiplier les occasions d’être en contact avec plus de Beauté, et qui participent à nourrir l’imaginaire et la créativité, à susciter des réflexions qui vont au-delà du « convenu » tout en nous poussant à devenir de meilleures versions de nous-mêmes, individuellement et collectivement. La musique et les Arts permettent cela. Merci Maestro pour les milliers de personnes supplémentaires, petits et grands, qui ont désormais plus facilement accès à la musique, notamment par La Musique aux enfants, par le Bal des enfants, et par la Virée classique OSM qui réunit maintenant + de 100 000 festivaliers ! Merci pour les projets de création et de tournées avec les communautés autochtones, des moments d’échanges et d’humanité dont les souvenirs m’habiteront à jamais !