Marie-Claude Légaré

*

ma mère et moi vivons loin de Montréal et n’avions jamais eu la chance d’assister à un concert à la maison symphonique, mais elle a toujours été fan de Maestro Nagano. Comme cette année était notre dernière chance de le voir performer avec l’OSM, j’ai décidé d’offrir à ma chère maman la symphonie « romantique » de Bruckner dirigée par le maestro. Nous avons eu une expérience magnifique et, je dois l’avouer, je n’ai jamais vu ma mère avec autant d’étoiles dans les yeux. Merci pour une extraordinaire soirée et merci d’être resté à la barre de l’OSM assez longtemps pour m’avoir permis d’offrir ce cadeau à celle qui compte le plus pour moi!